Compositeurs de la maison

François

Bex

Fils de violoncelliste, François Bex suit très logiquement les pas de son père en se focalisant sur la pédagogie de cet instrument. Il s'est lancé le défi de créer sa propre méthode de violoncelle, "Le Tour du violoncelle en 80 leçons", trouvant celles sur le marché français démodées et difficiles à faire apprécier par ses élèves. Étant un des principaux compositeurs de la maison, il compose encore très régulièrement d'autres pièces pour violoncelle seul ou accompagné, ou des ensembles, de tous styles.

Gabriel

Bille

Débutant le violoncelle dans la classe de François BEX, Gabriel Bille va vite se découvrir une passion pour cet instrument. Après avoir suivi un cursus classique au CRR de Bordeaux, puis ayant obtenu son DE au PESMD et une licence en musicologie, il va décliner son enthousiasme pour la musique au sein de plusieurs ensembles et orchestres, mais aussi par la pédagogie et la composition.

Alexandre Dupouy

Alexandre Dupouy est un jeune pianiste à l'ascension fulgurante et à la carrière déjà bien remplie. Il débute le piano à 14 ans, puis deux ans plus tard, il devient concertiste et compositeur. Après 10 ans de carrière et une tournée en France, Alexandre cumule les projets : opéra éco-musical, concerts, musique pour Volcavision (candidat à l'Eurovision)... et il n'en est qu'à ses débuts.

Julien

Garcia

Faisant ses débuts au conservatoire des Landes, puis au CRR de Bordeaux, Julien Garcia obtient son DE de percussions au PESMD et une licence de musicologie. Il intègre l'ONBA, diverses autres formations en Aquitaine (OHB, quatuor de percussions, Opéra des Landes...) et projets (concerto pour marimba en mai 2018 avec l'OHB), mais se consacre également à la pédagogie (7 ans au conservatoire de Libourne, CRD des Landes, école de musique du Pays Grenadois) et à la conception d'une collection de méthodes pour classe de percussions.

Marcin Stawiarski

Marcin STAWIARSKI est né en Pologne. Il a étudié le piano, le violoncelle et le chant dans plusieurs conservatoires en Pologne et en France. Il a soutenu une thèse de doctorat sur la représentation de la musique en littérature anglophone à l'Université de Poitiers.